Espagne : une présidence UE sur fond de crise politique (partie 2)